Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Mambo Rapidito » d’Orquesta Akokán.

Orquesta Akokán : ensemble, les légendes de Cuba

Nouvo Nova : « Mambo Rapidito » d’Orquesta Akokán.

Par Bastien Stisi

 

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté:  le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Mambo Rapidito » d’Orquesta Akokan.

Une fois n’est pas coutume, Daptone quitte Brooklyn pour visiter Cuba avec le projet Orquesta Akokán : un big band de douze musiciens réunis à La Havane pour une session d’enregistrement hors murs et hors norme, loin des traditionnels studios new-yorkais du pointu label de soul. Mené par le chanteur José ‘Pépito’ Gómez, exilé depuis dix ans dans le New Jersey, le groupe all-stars comprend des talents de toutes les générations, piochés pour la plupart dans des formations cubaines légendaires (dont Los Van Van ou encore Irakere, le groupe fondé par Chucho Valdès). Leur fiévreux premier album, Orquesta Akokán (du mot Yoruba signifiant « du fond du coeur »), célèbre les grands monuments du mambo, de Pérez Prado à Arsenio Rodríguez, restant fidèle aux textures et aux arrangements du Cuba des années 50, comme en témoigne le très dansant « Mambo Rapidito ».

Visuel : (c) Daptone Records