Aller au contenu principal

#58 Dans le Genre d'Ari de B

Ari de B. est danseuse, chorégraphe, militante queer, figure clé de la scène ballroom et voguing parisienne, que l'on peut retrouver sur Instagram sous le pseudo Habibitch.

Dans ce nouvel épisode, Géraldine Sarratia reçoit Ari de B. De son vrai nom Lissia Benoufella, Ari de B, que vous pouvez suivre sur Instagram sous le nom de Habibitch, est danseuse, chorégraphe, militante queer, figure de la scène ballroom et vogguing Parisienne. On l'a beaucoup vue danser par exemple aux côtés de son ami Kiddy Smile. Elle a également travaillé avec Yann Gonzales sur Un couteau dans le cœur.

Après la découverte de la culture ballrooom, qu'elle vit comme une révélation, et un espace dans lequel elle est capable d'articuler toutes ses identités - algérienne, exilée, lesbienne, queer...- Ari de B devient danseuse. Elle est aujourd'hui spécialisée dans le Waacking, une danse cousine du Voguing, très déliée, très narrative. Elle est également l'auteur d'une conférence dansée, « Décoloniser le dancefloor » qui interroge via le spectre du genre, de la race, de la classe quelques-unes des danses telles que le twerk, la danse hip-hop, le krump...

Ari de B.

Dans le Genre sur Nova : en une heure, le dimanche à 19h et en podcast, Géraldine Sarratia, journaliste et productrice, part à la rencontre d’une personnalité qu'elle interroge sur le rapport qu'il ou elle entretient avec son genre et son identité. Comment compose-t-il ou elle avec son genre ? Se trouve-t-elle féminine, virile ? Se sent-il à l'aise avec les codes de la masculinité, de la féminité ?

Visuel © Radio Nova

Dans le Genre
Emissions

Dans le Genre

par Géraldine Sarratia
Un dimanche sur deux, de 19h à 20h

#57 Dans le Genre de Vanessa Springora

#57 Dans le Genre de Vanessa Springora

Vanessa Springora est éditrice et écrivain, et vient de publier « Le consentement », un des livres événement de cette rentrée littéraire de janvier. Depuis sa sortie, le livre a en effet fait éclater ce que l'on appelle désormais « L’affaire Matzneff ».