Aller au contenu principal

À la dérive avec Arthur H.

Nems et poésie

"Le paradis il est chinois" chantait Arthur H. Alors on embarque en pagode pour une dérive asiatique, poétique et pianistique Arthur nous donne rendez-vous dans un bar PMU planqué dans centre commerciale démesuré du 13ème arrondissement, bienvenue à Chinatown in Paris. Dans les dédales des galeries on se perd, on explore, on se sauve.

Dans le taxi qui nous conduit à la Maison de la Poésie on rencontre Monsieur Ki. À la dérive, Arthur H joue à cache-cache et dans sa maison à l'autre bout de Paris, il nous joue du piano… Ici tout est poésie, magie et nems à volonté.

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

À la dérive avec Maxime Pascal

À la dérive avec Maxime Pascal

On croise, les lumières de Sctokhausen, le foot, Louis de Funès, des voix d’hommes, des chevaux et même le diable !

À la dérive avec Cléa Vincent

À la dérive avec Cléa Vincent

On décortique ses morceaux sur des accords de la mineur, de 9eme augmentées, sur des rythmes bossa ou disco.