Aller au contenu principal

À la dérive avec JB de Born Bad

Errance avec le fondateur du label de rock français.

On part à la dérive avec Jean Baptiste-Guillot dit JB, le fondateur du label français Born Bad.

Pour la dernière dérive de la saison on se fait la malle sur des musiques audacieuses et locales mises en lumière par le taulier de la mythique boutique rue Saint Sabin. Derrière la Bastille et ses lunettes noires il révolutionne le rock français.

À la dérive avec JB de Born Bad, ça commence dans le magasin de disques, incontournable pour les mélomanes curieux et les piqués de musiques déviantes et bancales. Avec sa cocarde, son blouson et sa gouaille de loulou, il nous embarque en moto à La Station, sa friche fétiche, meilleurs lieux de fêtes et de concert, coincée entre le Point P et le périph. La Station c’est une maison, un refuge forgé par le collectif du Garage Mu qui a réussi à faire vibrer une zone dans laquelle on ne s’aventurait pas. Ensuite on a repris la moto au galop, pour filer aux Puces de Saint-Ouen, lieu de dérive adoré de JB, éternel chineur de vinyles et d’objets. À la dérive avec JB c'est une épopée.

Le Garage Mu Festival c'est à La Station du 19 au 22 juillet 

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

À la Dérive avec Fred Pallem

À la Dérive avec Fred Pallem

Ici il y a un bébé qui finit sa compote, au sous-sol, c’est la boîte à joujoux de Fred Pallem : piano, contrebasse, orgue, partoches, mur de guitares et de vinyles, Louis de Funès en poster.

À la Dérive avec Agar Agar

À la Dérive avec Agar Agar

Clara et Armand, duo masculin féminin, musiciens et plasticiens, alchimistes contemporains.

À la Dérive avec Rendez-Vous

À la Dérive avec Rendez-Vous

Avec Eliot et Simon, on avait Rendez-vous avec le rock'n roll.