Aller au contenu principal

Noodle de Gorillaz emplie de fureur par Muse

La revue de presse musicale du 7 août 2018.

Le dernier album de Gorillaz s’appelle The Now Now : jusqu’ici, pas de scoop. Le titre « Humility » passe régulièrement à l’antenne, en ce moment. Damon Albarn et Jamie Hewlett, du groupe Gorillaz étaient dans le nova club en juin. Vous pouvez revoir l’interview sur nova.fr. Oui, mais voilà. Gorillaz, c’est aussi une bande de musiciens virtuels, des musiciens de fiction, qu’on retrouve sur les pochettes de certains disques. Eh bien les membres virtuels de Gorillaz s’expriment dans les médias, en ce moment. Dans une vidéo réalisée par NME, vous verrez par exemple 2D (le chanteur, qui est aussi aux claviers) et Murdoc Niccals (le bassiste), en personnages animés, interviewés par un journaliste bien réel. Ils évoquent entre autres la récente incarcération de 2D. La guitariste virtuelle de Gorillaz, Noodle, donne elle une interview à Clash. Noodle, si vous l’ignorez, est arrivée sur le pas de la porte de Gorillaz dans un carton FedEx, suite à une petite annonce postée par le groupe dans le NME. À son arrivée, elle était incapable de parler anglais à l’exception du mot « Noodle » (nouilles), ce qui lui a valu son surnom. Quels sont les disques qui changèrent la vie de Noodle ? Elle affirme aimer The Who, Silver Apples, Talking Heads, Biggie Smalls, Domenique Dumont, entre autres. Quels sont les disques qui l’emplissent de fureur à chaque fois qu’elle les entend ? Réponse de Noodle : « tout ce qui n’est pas sincère, ou mal joué. Ou Muse ». On s’amuse bien, chez Gorillaz.

En Allemagne. Deux grands-pères s'évadent de la maison de retraite pour se rendre à un festival de métal. C’est le site hypebot qui nous raconte l’histoire. Deux hommes d’âge vénérable ont quitté leur maison de retraite, pendant le week-end, pour assister à l'un des plus grands festivals de heavy metal en Europe, Wacken Open Air. En tous cas, c’est là qu’on les a retrouvés. Après avoir été alertée par la maison de retraite, la police les a localisés, vers 3 heures du matin, au beau milieu d'un concert de métal. Au premier rang, juste devant la scène. Avaient-ils l'intention de se rendre au festival ? On ne sait pas. Merle Neufeld, porte-parole de la police, précise qu'ils ont été trouvés « désorientés et étourdis ». Ils ont néanmoins déclaré à la chaîne de télévision publique Norddeutscher Rundfunk avoir apprécié le concert auquel ils ont assisté. Le festival Wacken Open Air réunit 75 000 personnes environ chaque année, dont deux grands-pères étourdis.

Problèmes de mémoire pour Britney Spears, également. Cette chère Britney est actuellement en tournée. Dans une vidéo partagée sur les réseaux, on la voit se tourner vers un de ses danseurs entre deux morceaux, et demander un peu trop fort « where are we » ? Où sommes-nous ? Puis elle enchaîne. A-t-elle eu un moment d’absence ? Les fans sont scandalisés qu’on ose même poser la question. Ce ne serait pourtant pas la première fois. En tournée, les artistes jouent chaque jour dans une ville différente. Ils finissent parfois par oublier où ils habitent.

Et puis, la presse Lyonnaise rend hommage à Serge Boissat, disquaire et pilier des radios libres, décédé le 2 août. On trouve des articles dans Lyon Capitale, et le Progrès. Le site CultureBox raconte lui aussi l’histoire de Serge Boissat, cofondateur de la mythique Radio Bellevue puis de Zap FM. Il avait contribué à faire connaître des artistes comme Rachid Taha, Stephan Eicher ou Elli Medeiros. « Depuis 1974, il tenait Boul’Dingue un magasin de musique et de bandes dessinées d’occasion, point de rencontre informel de la contre-culture », écrit le site du service public. Il vend, il achète : des albums de BD, des disques, puis des CD avant de revenir ces dernières années au vinyle. Il y en a pour tous les budgets, de l'album le plus récent à la rareté qui fait saliver le collectionneur. La boutique, une caverne d'un Ali Baba psychédélique. « Là on pouvait passer des heures à discuter de Robert Crumb ou des "Freak Brothers" de Gilbert Shelton, écouter un vieux morceau de Garland Jeffreys ou le groove indépassable de Curtis Mayfield. Il n'était d'ailleurs pas rare d'y croiser un artiste ou un journaliste de renom. Patti Smith, Lenny Kaye en étaient des habitués, on a même pu y croiser un jour Bob Dylan porteur d'un tee-shirt à sa propre effigie ! » Il est mort d'un cancer foudroyant dans la nuit du 1er au 2 août 2018. Je vous invite à lire l’article de CultureBox plus en détail, vous verrez au passage quelques photos : Serge Boissat avec Iggy Pop à Radio Bellevue, lui encore avec Patti Smith devant sa boutique.

Visuel (c) FigyaLova / DeviantArt

La revue de presse musicale
Emissions

La revue de presse musicale

par Thierry Paret, Armel Hemme, Camille Diao