Aller au contenu principal

« Fin du livre et fin de la lecture ? »

Le billet d'Eduardo Rihan Cypel, dans la matinale.

« Fin du livre et fin de la lecture ? » Le billet quotidien d'Eduardo Rihan Cypel, ce matin sur Nova.

Book

Notre siècle verra-t-il la disparition de l'objet « livre » avec le développement du numérique et des supports comme les tablettes, les liseuses et autres choses du même genre ? Ce débat revient de manière récurrente sans qu'on puisse à ce stade le conclure définitivement. Le livre résiste, il résiste même très bien. Mais personne ne peut préjuger des technologies futures qui porteraient un coup fatal au livre classique. 

On peut très bien, par exemple, imaginer un livre totalement virtuel, en 3D, qui reproduirait presque à l'identique les sensations que nous avons avec livre matériel. C'est la prochaine révolution technologique, celle de la virtualité complète et de l'intelligence artificielle. Mais on en est encore loin.

Ce qui pose davantage problème est moins l'avenir de l'objet que celui de la lecture. L'acte de lire, la lecture donc, peut subir des changements profonds dans sa pratique dans les années et décennies qui viennent.

Avec le développement de logiciels parlants et lisants, il est fort probable que nous soyons tenté de déléguer la lecture à des robots-logiciels qui liraient à notre place : nos mails, nos articles de presse, nos livres... Ce n'est pas très difficile à concevoir : la lecture des Misérables de Victor Hugo par un robot dans nos oreillettes le matin dans le métro... 

Mais là on touche à quelque chose qui peut poser des difficultés, y compris de développement psychique. Car si on passe de la lecture à l'écoute, on passe d'un mode actif à un mode passif. Ce n'est pas le même effort psychique. 

De même que l'avènement de la calculatrice n'a pas éliminé l'apprentissage et la pratique du calcul, de même je ne crois pas à la disparition de la lecture comme pratique. Elle me semble essentielle pour le développement du psychisme et de l'intellect en raison de l'activité mentale, de l'effort actif qu'elle déploie. 

Mais je suis convaincu que lecture par des logiciels gagnera de plus en plus d'espace et rivalisera avec la pratique de la lecture classique.

Visuel : (c) Historical / Contributeur

Le Billet d'Eduardo Rihan Cypel
Emissions

Le Billet d'Eduardo Rihan Cypel

Par Eduardo Rihan Cypel
Tous les matins à 7H55

L'Europe est-elle sortie de l'Histoire ?

L'Europe est-elle sortie de l'Histoire ?

Le billet d'Eduardo Rihan Cypel, dans la matinale.

« Karl Marx, sans ses spectres »

« La pensée de Marx existera tant que le capitalisme existera »

La chronique d'Eduardo Rihan Cypel sur Nova.

« Sans l’espresso, la vie serait une erreur »

« Sans l’espresso, la vie serait une erreur »

La chronique d'Eduardo Rihan Cypel sur Nova.