Aller au contenu principal

Courants méditerranéens #3 : Le Caire à l’âge d’or de la chanson arabe

Une croisière musicale.

Cette semaine, Nova balance son port ! Embarquez sur une croisière musicale autour de la Méditerranée, de Naples à Marseille en passant par Istanbul, Le Caire et Oran. Une Nova Story présentée par Michael Liot et réalisée par Théo Wizman. 

Au croisement de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen-Orient, la Méditerranée est un espace d’échanges humains et artistiques. L’Histoire commune du bassin explique des rapprochements entre les traditions musicales régionales, qui se voient transformées au XXème siècle avec les influences modernes: nous explorons cette semaine les courants musicaux nés en Méditerranée, en cinq étapes et cinq époques. 

Nous remontons aujourd’hui le Nil pour débarquer au Caire, entre les années 1950 et 1960, à l’âge d’or de la grande chanson égyptienne. Le Caire est alors le centre artistique du monde arabe, rayonnant dans toute la Méditerranée à travers ses comédies musicales, qui font connaître les voix d’Asmahan ou d’Abdel Halim Hafez. Sous le général Nasser, la musique devient porteuse d’un idéal nationaliste : c’est l’époque d’Oum Kalthoum, « l’Astre de l’Orient », incarnation de la chanson arabe moderne, qui réussit à réunir les classes populaires et supérieures autour d’un genre nouveau, la chanson-fleuve.

Visuel (c) capture d'écran Youtube / Oum Kalthoum / « Sahran le-wahdy »

Nova Stories
Emissions

Nova Stories

par Rocé, Jean-Michel Espitallier, Isadora Dartial, Sophie Marchand, Camille Diao, Christophe Payet Michael Liot,
du lundi au vendredi à 12h30