Aller au contenu principal

« Yomeddine » d'A.B. Shawky

Le cinéma hollywoodien n’a pas l’apanage des feel-good-movies. En Égypte aussi, on sait faire du bon cinéma qui a du coeur.

Chaque semaine, Alex Masson nous parle d'un film.

Que connaît-on du cinéma égyptien récent ? Pas grand chose, excepté les films qui circulent en festivals, généralement pour faire écho des crises politiques ou sociales qui continuent à secouer le pays. Yomeddine est un titre qui a beau se traduire en français par « le jour du jugement », le film d'Abu Bakr Shawky fait l'état des lieux pour faire du périple d'un lépreux qui veut retrouver sa famille qui l'a abandonné une fable orientale, à la croisée des genres entre film grand public et road-movie en cariole.

En salles.

 

Pop Corn
Emissions

Pop Corn

par Alex Masson

« Glass » de M.Night Shyamalan

« Glass » de M.Night Shyamalan

Les super-héros selon M.Night Shyamalan ont des méta-pouvoirs.

« Border » de Ali Abbasi

« Border » de Ali Abbasi

Puisque nous ne savons plus regarder les monstres, eux nous observent.

« L'Ange » de Luis Ortega

« L'Ange » de Luis Ortega

Entre Charles Manson et Patrick Bateman, il y a Carlitos, un tueur en série qui fait rimer brûlot et latino.