Aller au contenu principal

Pour que tu rêves encore : le podcast du 18 juin

On entame comme tous les jours l'émission par le Rêve du jour. Aujourd'hui, c'est celui de quelqu'un qui a rêvé d'un parc d'attraction totalitaire.

Si vous aussi vous rêvez, sachez qu'on fait de vos rêves des micro-fictions. Racontez-nous les plus flippants, bizarres, prémonitoires ou érotiques à jaidestrucsadiredanslaradio@nova.fr. On ne juge pas, c'est promis. Et on vous invitera peut-être à le raconter au micro.

reve

Marie transport

Tshegue, c’est d’abord un ouragan sur scène. Quiconque les a vu s’exprimer sur une estrade reconnaît en eux des bêtes de scène. Elle, Faty, a grandi à Kinshasa, puis a fait le tour des banlieues parisiennes. Lui, Dakou, a grandi en banlieue sud avec une -voire deux- oreille.s à Cuba, où son père a jadis participé à la révolution.

Leur musique est une sorte de bouillon fusion de punk, de hip-hop, de rumba congolaise, d’électro et de musique cubaine sur lequel Faty chante en anglais, en lingala, en bantou, en swangi et en mots qu'elle a inventé.

Il y a deux ans, ils se sont fait une réputation aux festival Afropunk et We Love Green. Leur performance a eu tellement d’écho que la presse musicale internationale s’est dépêchée de se faire un avis sur le duo, qui s’est révélé très positif à la sortie de leur 1er EP, Survivor.

Leur nouvel EP, Telema, sort mercredi.  Ils sont actuellement en tournée en Colombie, et le 19 juillet à Carhaix, aux Vieilles Charrues.

mt

 Dans cet épisode, Faty hésite à manger un rouleau de printemps et Dakou n'est pas sûr d’avoir faim. Ça parle nourritures, digestion & background musicale.

La Chronique Sport

Un match pour l’honneur, puisqu’après ses deux premières défaites face au Brésil et à l’Italie, les Jamaïcaines sont quasiment éliminées du tournoi.  C’est la première fois qu’elles participent à la Coupe du monde, devenant ainsi la toute première équipe caribéenne à accéder à cette compétition. Barnabé Binctin nous en dit plus.

Pour que tu rêves encore
Emissions

Pour que tu rêves encore

par Marie Bonnisseau
du lundi au vendredi de 7h à 9h