Aller au contenu principal
Nova Classic : « Such Great Heights » de The Postal Service.

The Postal Service : création épistolaire

Nova Classic : « Such Great Heights » de The Postal Service.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Such Great Heights » de The Postal Service.

Un hit issu de The Give up, premier et unique album d’un duo, The Postal Service. Un nom de groupe qui raconte l’histoire de cet album conçu comme une correspondance entamée au début des années 2000 par Ben Gibbard et Jimmy Tamborello. Les deux musiciens, basés respectivement à Seattle et Los Angeles, collaborent une première fois sur le projet perso de Jimmy Tamborello, Dntel. Un premier essai si fluide que les deux musiciens décident alors de s’envoyer par courrier l’ossature électronique, les mélodies, les textes. Un ping pong créatif initié en 2001, qui donnera naissance à cet album qui paraît sur l’excellent label indie de Seattle Sub Pop. Fondé en 1989, c’est le label qui a fait émerger la scène grunge, et qui a, notamment, sorti Bleach, le premier album de Nirvana.

En janvier 2003, le label sort d’abord en maxi le titre que l’on écoute aujourd’hui, « Such Great Heights ». Un maxi qui contient une cover signée Iron and Wine. Ce titre remporte tous les suffrages, dans un premier temps grâce à cette reprise qu’on entend dans la B.O. du film Garden State, un titre qui amène les auditeurs à se pencher sur l’orignal, un titre emballé, optimiste, un voyage lumineux qui deviendra un hit. « The Give up » est la deuxième meilleure vente historique de Sub Pop après l’album de Nirvana et sur Nova, on se laisse porter par cette entrainante chanson d’amour dans laquelle il est question d’ondes !

Le Nova Classic d’Isadora Dartial, c'est aussi en podcast.

Visuel (c) Wikipedia / CC-BY / Sub Pop Records (Joan Hiller)