Aller au contenu principal
Quand Sacha Baron Cohen s’en prend à l’EDM

Quand Sacha Baron Cohen s’en prend à l’EDM

Le grand maître du troll a de nouveau frappé, dans le dernier épisode de l’émission « Who Is America ».

Par Morane Aubert

Cet été, on découvrait le célèbre humoriste britannique Sacha Baron Cohen - notamment connu pour son rôle dans le film Borat - dans une nouvelle série. Une satire politique télévisée intitulée Who is America?, qui faisait sa première victime fin juillet : Jason Spencer, un élu républicain piégé par l’acteur, qui suite à la diffusion de l’épisode, a été contraint de démissionner de son poste.

Cette fois, c’est l’EDM, l’Electronic Dance Music (dont on connaît le nouveau patron), qui en prend pour son grade. Sacha Baron Cohen se fait passer pour un ancien détenu, qui une fois sorti de prison, souhaite lancer sa carrière de DJ. Il rencontre un promoteur, lui fait écouter des morceaux dans lesquels il prétend avoir glissé des sons enregistrés en prison, comme ceux des toilettes ou de bagarres. Une rencontre qui finira par l’emmener devant les platines, dans un club de Miami. Avant de commencer son set, il hurle « Si vous pensez que nous devons arrêter de faire honte aux criminels, dites ‘yeah’ », et forcément, la foule s’en donne à coeur joie.

Sur Twitter, le prodige écossais Hudson Mohawke s’est fendu d’un post, affirmant qu’il avait composé les morceaux joués par Sacha Baron Cohen dans l’épisode en question.