Aller au contenu principal
Derek Beaulieu : "Nous, les poètes, nous avons 100 ans de retard !"

Derek Beaulieu : "Nous, les poètes, nous avons 100 ans de retard !"

Par Morane Aubert

Derek Beaulieu est un poète contemporain. Il publie chez Jean Boîte éditions "a, A Novel", dont le principe est le suivant : Beaulieu a pris le texte du livre d'Andy Warhol, du même titre (paru en 1968), et il a "effacé" tous les mots du livre original. Il ne reste alors que la ponctuations et les indications d'ambiances, d'atmosphères, de bruits environnants. Et selon lui, on a alors sur le papier la "carte" de New York et sa respiration, en 1968.

Derek Beaulieu (né en 1973, vivant à Calgary) se place dans ce nouveau mouvement du "uncreative writing", l'écriture "non-creative", dont le théoricien est le poète new-yorkais Kenneth Goldsmith. Il s'agit de saisir les signes existants et les outils contemporains pour en faire la matière même des textes. Plagiat, recyclage, torsions de l'existant, appropriation, retour au livre comme forme rayonnant sur les réseaux sociaux... L'écriture non-créative est, selon Derek Beaulieu, une manière pour les poètes d'être "ingénieux" et de renouveler la poésie elle-même.

Un entretien réalisé par Thomas Baumgartner.