Aller au contenu principal

Le lundi matin, l'entrée d'Edouard Baer dans Plus Près De Toi

Les lundis qui trahissent et qui laissent espérer.

Par Bastien Stisi

« Y a des lundis matins qui vous trahissent directs, qui vous chopent comme un uppercut, qui vous attrapent au foie. Ces matins-là faut y aller, faut se lancer. Prendre la vie comme un toboggan. Se dire que tu n’es pas seul sur cette planète. Être là avec l’autre, ne former qu’un. Un seul à deux, dans la tourmente et les éclats. Comme Michelle et Barack Obama. ».

Le lundi matin, l'entrée d'Edouard Baer dans Plus Près De Toi.