Aller au contenu principal
Roy Ayers : dernière fièvre de l'année

Roy Ayers : dernière fièvre de l'année

Nova Classic : « Fever » de Roy Ayers.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Fever » de Roy Ayers.

Fever, une fièvre musicale que l’on retrouve sur un album du même nom sorti par le chanteur en 1979. Le vibraphoniste et chanteur californien a déjà 20 ans de carrière derrière lui. Après avoir accompagné de nombreux jazzmen, il a monté son propre groupe Roy Ayers Ubiquity, le style du groupe très jazz funk marque l’époque avec des titres comme « Everybody love the Sunshine » ou encore « Running away ». En 1979, il sort donc Fever, un disque dont la face B s’ouvre sur cette reprise d’un titre de rhythm & blues chanté en 1956 par Little Willie John.

Une reprise disco portée par la voix de velours du vibraphoniste. Qui part en tournée dans la foulée et enregistrera un an plus tard un disque avec Fela Kuti qu’il rencontre par l'intermédiaire de Tony Allen. En effet le batteur nigérian remplacera au dernier moment sur cette tournée de Roy Ayers Bernard Purdie. Le groove de Roy Ayers s’exprime sous toutes ses coutures sur nos ondes, ce matin, c’est ce titre compilé sur la Nova Classic que j’ai choisi d’écouter avec vous. Un titre qui vous portera je l'espère en ces derniers jours de 2018 et pourra peut-être aussi vous aider, su vous avez vraiment la fièvre, à mieux la supporter.

Visuel : (c) pochette de Fever de Roy Ayers