Aller au contenu principal
Nova Classic : « Take Yo Praise » de Camille Yarbough

Sainte Camille, mère du rap

Nova Classic : « Take Yo Praise » de Camille Yarbough.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Take Yo Praise » de Camille Yarbough.

C’est la voix de Camille Yarbrough qui nous accompagne avec « Take Yo Praise », sorti en 1975, soit près de 25 ans avant que le roi du Big Beat, Fatboy Slim ne reprenne la voix de la poétesse américaine pour son hit « Praise You ».

Une voix et une plume qui font d’elle, à l’instar des Last Poets ou de Gil Scott-Heron, l’une des mères du rap. Son unique disque The Iron Pot Cooker, sorti en 1975, est un témoignage d’une grande force sur la vie dans les ghettos, la condition de l’homme noir aux États-Unis. 

Dans les années 70, la lutte pour les droits civiques a connu quelques désillusionsavec les assassinats de Martin Luther King, de Malcolm X ou encore l'emprisonnement d’Angela Davis. Camille Yarbrough raconte cette quête de liberté de l'homme et de la femme noire, des poèmes d'émancipation devenus chansons qu’elle reprendra par ailleurs dans un one-woman show. Car Camille Yarbrough est également comédienne et danseuse. Depuis, l’artiste a enseigné le théâtre, est intervenue dans de nombreux lycées et a même ressorti un disque en 2003, disque dédié à la terre mère, l’Afrique. 

« Take Yo Praise » sera compilé dans la Nova Classic n°6, porte d’entrée vers ce disque essentiel.

Le Nova Classic, c'est aussi en podcast.

Visuel © capture d'écran YouTube