Aller au contenu principal
Sam Wise, grime turbulent

Sam Wise, grime turbulent

Nouvo Nova : « Rack Up » de Sam Wise.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté: le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui  : « Rack Up » de Sam Wise.

Le sud-est de Londres, terre musicale de contrastes, où des courants se créent et d'autres se transforment. On y croise régulièrement à la fois l'avant-garde d'une certaine pop expérimentale (de James Blake à King Krule en passant par Mount Kimbie, Adult Jazz ou Kate Tempest) mais aussi le renouveau du grime, ce courant londonien du hip-hop qui ne vient pas des universités mais plutôt des HLM et des squats. Une esthétique revendiquée par le rappeur Octavian, dont on vous parlait récemment avec le titre « Party Here », et par son collaborateur Sam Wise, figure de proue de House of Pharaohs, collectif fait de musiciens, de graphistes et de vidéastes. Parfait exemple de cette mutation récente du grime par le biais des influences U.S., le jeune Sam Wise a récemment lâché l'entêtant « Rack Up » (qui signifie littéralement « accumule » — comprenez : du cash).

Visuel : (c) capture d'écran du clip de « Lizzie ».