Aller au contenu principal
Toujours plus de King Gizzard & The Lizard Wizard

Toujours plus de King Gizzard & The Lizard Wizard

Nouvo Nova : « Beginner's Luck » de King Gizzard & The Lizard Wizard.

Par Bastien Stisi

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : King Gizzard & The Lizard Wizard.

En 2017, on a eu droit à des tensions nucléaires, des ouragans, des élections clivantes et des controverses par dizaines...et pendant que l'agitation gagnait le monde, un groupe australien s'enfermait en studio pour sortir, tranquilles, cinq albums en un an. Depuis Melbourne, les sept musiciens de King Gizzard & The Lizard Wizard s'installent à présent comme l'une des grandes références actuelles de la pop psychédélique australienne : connus pour leurs folles performances et leur refus de se cantonner à un seul genre, le groupe explorait l'année dernière à peu près tous les styles, du rock progressif au jazz en passant par un album conceptuel de metal. Sur leur dernier album Gumboot Soup, paru aux dernières heures de l'année (le 31 décembre), le roi Gizzard et son mage lézard retrouvent une forme un peu plus pop (quoique toujours foutraque), la preuve avec ce « Beginner's Luck » à tiroirs décrivant un joueur de casino rattrapé par ses tricheries (on vous recommande en tout cas d'aller les voir, le 1er mars au Bataclan de Paris et le 2 mars au Transbordeur de Villeurbanne).