Aller au contenu principal

Un docu sur le premier match de Roller Derby franco-égyptien

Quand ce sport de contact, punk et féministe, réunit les équipes marseillaise et cairoise.

Par Clémentine Spiler

L’équipe française s’appelle les Bloody Skulls, les égyptiennes se sont baptisées Cairollers. Elles pratiquent le Roller Derby, ce sport de contact, pratiqué sur patins à roulettes, façonné par les mouvements punks et féministes. Ensemble, elles ont organisé le premier match réunissant des équipes arabe et européenne, au Moyen-Orient. La journaliste Margaïd Quioc, elle-même joueuse dans l’équipe de Marseille, a filmé l’aventure de ces joueuses qui, par le sport, refusent les stéréotypes et engendrent leur propre révolution.