Aller au contenu principal

Un projet participatif pour numériser les archives de Noam Chomsky

Le MIT met en ligne les écrits légués par l’intellectuel américain.

Par Clémentine Spiler

Professeur émérite au MIT, qu’il a récemment quitté pour l’Université d’Arizona, au sein duquel il travaillait depuis 1955, Noam Chomsky, 88 ans, est une légende vivante parmi les intellectuels américains. Linguiste, philosophe, activiste et penseur politique, il est une référence, non seulement dans la discipline de la linguistique (où l’on parle de « révolution chomskyenne »), mais aussi dans la pensée politique de l’extrême-gauche américaine, notamment une critique virulente du néolibéralisme, de la guerre du Vietnam et de l’intervention en Irak après le 11-septembre. Chomsky est également un fervent défenseur des mouvements populaires récents, notamment Occupy Wall Street.

En France, il reste un personnage controversé, notamment pour avoir signé une pétition soutenant la liberté d'expression, qui devait selon lui être accordée à Robert Faurisson, négationniste notoire. 

Noam Chomsky vient de léguer au MIT 260 cartons de notes, de correspondances épistolaires, de textes non-publiés, de discours donnés dans des manifestations politiques ou lors de conférences. La bibliothèque de la prestigieuse université américaine a décidé de lancer le projet « unBox the Chomsky Archive » pour numériser ces documents et les rendre accessibles à tous. Un travail titanesque, mais précieux. La bibliothèque encourage les dons, dans le but d'accélérer le processus.

chomsky