Aller au contenu principal
« Young Hearts Run Free » : l'hymne à la liberté de Candi Staton

« Young Hearts Run Free » : l'hymne à la liberté de Candi Staton

« Jeunes coeurs, partez vite, partez loin, soyez libres, quittez ces hommes qui ne vous aiment pas ».

Par Sophie Marchand & Jean Morel

Chaque semaine, on sort les platines pour vous parler d’un morceau mythique, qui a été, le temps d’une nuit ou plus, un hymne. Et aujourd’hui, c’est un titre dont l’histoire est bouleversante, mais qui est un appel à la liberté, à l’émancipation des femmes. Ce lundi, dansons sous la pluie, avec Candi Staton.

Ce morceau-là, c’est un titre de 1976, qui s’appelle « Young Hearts Run Free », et que vous connaissez peut-être grâce au film incroyablement kitsch du réalisateur Baz Luhrmann Romeo + Juliette. Ou alors, vous connaissez ce titre parce qu’il a été un tube aux États-Unis, en Irlande, en Angleterre. Mais avant cela, avant de nous faire danser, c’est un morceau que Candi Staton a conçu comme une catharsis, un appel à la liberté et à la libération de la parole.

À l’époque de l’enregistrement de ce morceau, Candi Staton est en couple avec un homme violent, qui la maltraite, et la menace de la tuer elle et ses enfants si elle ose le quitter. L’homme est un proxénète, qui l’a droguée, au point qu’elle ne se souvient même pas du jour de leur mariage. Mais Candi Staton est une chanteuse remarquée, talentueuse, brillante, de R’n’B, de soul, de disco.  avec qui les producteurs ont envie de travailler - et notamment David Crawford, qui bosse chez Atlantic Records. Elle se retrouve donc en studio avec lui, et lui raconte sa vie. En quelques minutes, le producteur parvient à mettre des mots sur ce que subit Candi Staton.

Mille fois par jour je me dis que je vais partir

« Toi tu auras des enfants, mais tu n’auras pas ton homme qui sera trop occupé à aimer toutes les femmes qu’il peut. (...) Mille fois par jour je me dis que je vais partir, c’est plus facile à dire qu’à faire - mon esprit doit se libérer, il faut que je m’aime pour le reste de ma vie », dit-elle dans le morceau. Bouleversant, lorsque l'on sait à quel point ces paroles collent avec l'existence de la chanteuse...

Et c’est bouleversant quand on sait que cette vie là c’est exactement celle de la chanteuse, avec ce refrain qui est un message de courage à toutes les femmes qui l’écoutent.

« Young Hearts Run Free » : « jeunes coeurs, partez vite, partez loin, soyez libres, quittez ces hommes qui ne vous aiment pas ». L’émotion est trop forte, et les mots sont juste parce qu’ils sont vrais. Pour Candi Station, le premier enregistrement est le bon. C’est l’été 1976, le titre sort et devient numéro 1 des charts. Candi Staton, elle, quitte ce tortionnaire après avoir sorti ce morceau. Danser, et réfléchir.

BAM BAM, c'est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel : (c) YouTube