Aller au contenu principal
Le féminisme à travers l’image ?

Le féminisme à travers l’image ?

La chronique de Jean Rouzaud.

Par Jean Rouzaud

Les Éditions Hugo et Cie tentent la traduction d’un énorme livre sur les images du féminisme, un peu vite qualifiées d’Art… Sur 250 pages, et deux ou trois fois plus de participantes ! Une somme.

P247-JonathanBachman
© P247-JonathanBachman

Suffragettes, mouvements internationaux quasi révolutionnaires...

P39-CarolineWatts_Bugler Girl
© P39-CarolineWatts_Bugler Girl

Cent-cinquante ans d’histoire de la fin du XIXe siècle au début du XXIe siècle : des suffragettes se battant pour le simple vote, aux mouvements internationaux quasi révolutionnaires… Et bien sûr, les dernières tentatives de mouvements de plus en plus mondiaux, fruits de sensibilités différentes.

Les dernières manifestations englobent enfin les pays oubliés du féminisme, en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde ou Chine… Les dates sont révélatrices d’une révolte qui a commencé en Amérique et en Europe du Nord, pour atteindre petit à petit les confins du monde.

Curieusement, les femmes ne se sont pas (ou peu) attaquées aux religions, pourtant principales responsables de leur condition d’humaines de deuxième catégorie, trahies tout au long de l’histoire par des superstitions épouvantables…

C’est dans l’affiche, le slogan brut, dans la photo et la performance physique que s’épanouit le genre brut de la démarche féministe

P43-WSP Uposter

La suite de ces images révèle des essais très différents : plus l’image est artistique, moins elle est militante et féministe, et plus elle dénonce, plus l’objet est politique, détaché de considérations plastiques.

C’est dans l’affiche, le slogan brut, dans la photo et la performance physique que s’épanouit le genre brut de la démarche féministe, qui montre, dénonce, révèle… avec le corps et ses attributs, ou est sans doute le nœud du problème.

Puisque la société n’en veut qu’à nos corps (et organes), alors jetons-les lui à la figure ! (il en ressortira toujours quelque chose, scandale ou pas).

De grandes pages en photos couleurs dévoilent toutes les tentatives de changer regards et mentalités, accompagnées de grandes légendes détaillées qui permettent de suivre chaque événement ou action. Trois parties, douze chapitres et un index complet.

À mesure du temps, les photos, les vidéos et reportages remplacent les images ou objets fabriqués, un passage vers le réel inévitable.

P81-Suzanne_Valadon
P81-Suzanne_Valadon
L'art du féminisme

Ce très grand panorama nous rappelle les décennies de prise de conscience, de luttes, de revendications, d’idées… pour sortir de l’impasse : des sociétés repliées sur leurs archaïsmes, désirant tour à tour cacher ou montrer les femmes, muettes ou déguisées…

À quand le bout du tunnel ?

L'art du féminisme - Les images qui ont façonné le combat pour l'égalité, 1857-2017. Par Lucinda Gosling, Hilary Robinson et Amy Tobin. Éditions Hugo et Cie. Préface : Maria Balshaw et Xabier Arakistain en avant-propos. Traduit de l’anglais par Carolne de Hugo. 272 pages. Format 24,8cm sur 27,8cm 39 euros 95.

PS :  L’allemande Hemmy Henning, artiste et performeuse au Cabaret Voltaire (naissance du mouvement Dada en 1915), devrait montrer le bout de son nez !

L’autrichienne Valie Export méritait une image ! (page 150). La japonaise Yayoi Kusama, absente, fut féministe dans ses premiers happenings américains… Quand à la serbe Marina Abramovic… ? Mais bon, on n’en finirait pas…

P80-GwenJohn
P140-Guerrila_Girls_Naked1989
P121-Shrew
P195-HitoSteyerl
P160-LynnHershmanLeeson
P107-Robin_Schiff

Visuel en Une © Bobby Bake, Edib Fam, p.98