Aller au contenu principal
L'histoire d'un morceau : « O Linndé » de Trans Kabar

L'histoire d'un morceau : « O Linndé » de Trans Kabar

C'est l'histoire d'un classique maloya qui sollicite les esprits.

Par Bastien Stisi

Dans le cadre de la NovaTunes 4.0, on vous parle de l’un des morceaux de la compilation avec ceux qui l’ont créé. Aujourd’hui, « O Linndé » de Trans Kabar.

Il y a quelques mois, on découvrait Trans Kabar, le groupe qui donne au maloya originel les contours d’une grande bacchanale rock, où les esprits mystifiés des servis kabaré (les cérémonies d’hommage aux ancêtres, à l’origine pratiquées par les esclaves) se mélangent avec ceux des grandes messes rock des années 70. Jean-Didier Hoareau (chanteur, transcendeur, joueur de kayamb) est né en métropole, couvé depuis l’enfance par les récits et les histoires de celui qu’il nomme Tonton, son oncle Danyèl Waro, figure fervente et fondamentale du maloya réunionnais. Stéphane Hoareau (guitariste, frère d’âme mais pas de sang de Jean-Didier) est né là-bas, couvé, pour sa part, par les chants électriques de Hendrix, de Led Zep, et des guitar heroes des 70’s. Ensemble, ils ont sorti l’album Maligasé (Discobole, 2019) sur lequel figure une réinterprétation d’« O Linndé », un classique de la musique maloya électrisé par l’énergie de la musique rock, un morceau qui figure donc sur la NovaTunes 4.0, qui arrive le 30 août et que vous pouvez commander, en avance, ici.

La NovaTunes 4.0, avec Varnish La Piscine, Bibio, The Specials, Trans Kabar, James Blake, Femina ou Genesis Owusu, compilée par les programmateurs de Radio Nova Michael Liot, Guillaume Girault et Christian Nzonta.

Visuels © Clotilde Penet