Aller au contenu principal
Pat Thomas, le porte-flambeau du highlife revient

Pat Thomas, le porte-flambeau du highlife revient

Nouvo Nova : « Onfa Nkosi Hwee » de Pat Thomas.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Onfa Nkosi Hwee » de Pat Thomas.

Du haut de ses 72 ans, Pat Thomas n’a plus grand-chose à prouver. Pourtant, la légende ghanéenne continue de porter le flambeau du highlife avec un nouvel album au charme intemporel. Celui que l’on surnomme « la voix d’or de l’Afrique » a longtemps collaboré avec Ebo Taylor et l'Uhuru Dance Band, les pionniers du genre, ne sortant son premier album solo que tardivement, en 2015. Enregistré à Berlin avec son groupe le Kwashibu Area Band (nommé ainsi d’après un quartier d’Accra), ce deuxième opus est un nouveau voyage au cœur du highlife moderne, motivé par un seul cri : Obiaa!, soit « Tout le monde », exultation titulaire résumant l’importance du collectif dans la musique de Pat Thomas. Le premier extrait, « Onfa Nkosi Hwee », est à la fois mélancolique et dansant; c’est aussi, nous dit-on, une mise en garde contre l’arrogance. Pat Thomas et son groupe viendront enflammer les scènes européennes cet automne, passant par Rennes et Paris les 4 et 5 octobre.

Visuel © !K7 Music