Aller au contenu principal

À la dérive avec Feu! Chatterton

Dans les pas d'Apollinaire

Ce matin on part à la dérive avec Feu!Chatterton 

Arthur le chanteur, m’a donné rendez vous devant l’arrêt du bus numéro 26, dans le 20ème à Paris, à l’angle de la rue des Pyrénées et de la rue de Bagnolet. J’ai attendu, ils sont arrivés avec guitare, tambourin et synthé, le bus numéro 26 s’est arrêté, ils ont grimpé et ils ont joué !

À la dérive avec Feu! Chatterton ça commence par un flash mob musical dans le bus sur la ligne de vie, la ligne de la jeunesse. Ensuite on a marché dans le quartier Belleville jusqu’à leur ancien appartement. Ici les souvenirs reviennent comme dans les poèmes d'Apollinaire. Arthur est un poète citadin, titi des quartiers populaires, flâneur des faubourgs comme le fût le jeune Thomas Chatterton.

À la dérive avec Feu! Chatterton il y a un oiseau, un bus, une jeune fille qui s’appelle Nora, des portes, des souvenirs, un pouce, un compositeur qui s’appelle Pedro, une chambre anéchoïque...

L’Oiseleur c'est le nouvel album de Feu! Chatterton. Ils seront en concert du 9 au 11 avril à Paris au Bataclan et en tournée dans toute la France.

Les rendez-vous de l'Ircam sont ici https://www.ircam.fr/agenda/

Pour en savoir plus sur le compositeur Pedro Garcia-Velazquez

http://www.lebalcon.com/index.php/les-membres-fondateurs/pedro-garcia-velasquez

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

À la dérive avec Maxime Pascal

À la dérive avec Maxime Pascal

On croise, les lumières de Sctokhausen, le foot, Louis de Funès, des voix d’hommes, des chevaux et même le diable !

À la dérive avec Cléa Vincent

À la dérive avec Cléa Vincent

On décortique ses morceaux sur des accords de la mineur, de 9eme augmentées, sur des rythmes bossa ou disco.